Friday, July 19

L’un des cinq innocentés de Central Park bientôt élu d’Harlem

NEW YORK LETTER

In an advertising page published, au lendemain du drame, in cinq journaux new-yorkais, Donald Trump, alors magnat de l’immobilier, avait demandé pour eux la peine de mort. Ils étaient les «cinq de Central Park», four African-American teenagers and a Hispanic man accused of wrong d’avoir violé e battu une joggeuse in the park of Manhattan in April 1989. in 2002 you were compensated in 2014.

Trente-quatre ans après le drama, l’un d’entre eux, Yusef Salaam, est en passe d’entrer au conseil municipal de New York, élu pour le quartier d’Harlem. Le mercredi 5 juillet, à 49 ans, il a été declared vainqueur de la primaire démocrate, battant contre toute attendente Inez Dickens, 73 ans, la candidate soutenue par le maire démocrate centriste de la ville, Eric Adams. The result of the final elections in November sees a Republican candidate facing ne fait guère de doute dans ce bastion démocrate.

Yusef Salaam, qui a principaliment fait campagne sur son passé tragique, has seized upon a revanche sur l’histoire digne des légendes américaines. « Je n’ai no political balance »a declaré pendant sa campaign le quadragénaire engagé depuis des années dans la réforme du système judiciaire américain. « J’ai un excellent balance, au fil des trente-quatre ans de l’affaire de la joggeuse de Central Park, dans la lutte pour la liberté, la Justice et l’égalité. »

Sei ans et huit mois derrière les barreaux

The drama broke out on April 19, 1989, in the midst of a crime crisis in New York. But after 21 hours, a 29-year-old white woman, Trisha Meili, is attacked while she is jogging; She is trained in a fossé, violée, frappée avec une pierre et laissée pour morte. She has lost three quarters of her son sang, souffre d’un œil exorbité et de 21 fractures when she is trouvée dans le coma plus de quatre hours plus tard «She avait l’air d’avoir été torturee», the premier policeman will say à la découvrir. Des gamins sont arrêtés, des confessions sur video enregistrées le surlendemain. « Je les entendais battre Korey Wise [un des « cinq »] in the voisine piecesays Yusef Salaam au Keeper in 2016. Ils venaient me regarder et me disaient: “Tu comprends que tu es le prochain”. La peur m’a fait vraiment sentir que je n’allais pas pouvoir m’en sortir. »

In this time of war on drugs and record violence in New York, the pressure is immense to find coupables, et vite. En dépit de leur rétractation, the “five” are sentenced to the maximum comb for the mineurs de moins de 16 ans, cinq à dix ans de prison. L’affaire rebondit plus de dix ans plus tard, lorsque dans une prison, en 2002, Matias Reyes, né en 1971, confesse avoir commis le crime. Le case est prescrit pour lui mais permet de rouvrir le dossier.

Il vous subtract 55.28% of this item à lire. The suite is reserved for aux abonnés.