Friday, July 19

Skipper Kevin Escoffier signaled justice for sexual assault

The Fédération française de voile (FFVoile) told vendredi the procureur de la République de Paris to the sujet du skippeur Kevin Escoffier. La FF Voile a affirmé mardi 13 juin à l’Agence France-Presse (AFP) que sa décision concerning « des faits qui seraient apparentés à una sexual assault »selon a proche source, Survenus en mai avec une jeune femme aux Etats-Unis lors d’une escale de The Ocean Race. Kevin Escoffier, 43, has announced he is leaving the barre de son voilier PRB-Holcim après avoir évoqué “an accident” With a member of their team, they came to Newport for 15 days.

The federation s’était dans un premier temps tournée vers la cell violentes sexuelles du ministère des sports, in charge of an administrative enquête. Elle ensuite decides de saisir la justice directly en faisant jouer l’article 40 which imposes de signaler tout délit ou crime lorsqu’une autorité en a connaissance. « Article 40 to be well déclenché vendredi »a appris l’AFP auprès de la FFVoile. « Nous n’avons pas de nouveaux éléments à contributor »a-on ajouté.

« J’ai passed a certain number of phone calls that m’ont amené à penser que ce qui a été présenté as an accident presumé serait an inappropriate behavior qu’il aurait eu envers une femme lors d’une soirée »the president of FFVoile, Jean-Luc Denéchau explained to AFP last week.

PRB-Holcim, with Kevin Escoffier as skipper, était premier auclassement général de la course autour du monde The Ocean Race, depuis le départ en janvier, avant de céder la première place lors de la 5AND stage to the american team in 11th hour run. I also reported The Ocean Race in 2017-2018 and also won the 2005 Transat Jacques-Vabre.

ecouter too Violences faites aux femmes: pourra-t-on un jour y mettre fin?

Le Monde with AFP