Sunday, May 26

Leon Marchand signs the best world performance of the year on the 200m brass

Première épreuve, première victoire… et nouveau record pour Léon Marchand. Engagé sur la final du 200 m brasse des championnats de France de natation, demanche 11 juin à Rennes, le prodige de 21 ans a signé la best world performance de l’année, la quatrième de l’histoire, et améliore le record national qu ‘il détenait déjà: 2 min 06 sec 59. Australian world record Zac Stubblety-Cook, lui, n’est qu’à un cheveu: 64 centièmes (2 min 05 sec 95).

Le Toulousain, two times world champion in Budapest l’an dernier – 200 and 400 m sud quatre nages – et star announced des Jeux olympiques de Paris 2024, confirms its striking form, which is still invaincu the course of the university season aux Etats-Unis, where the s’entraîne sous les ordres de Bob Bowman, the ancien coach de Michael Phelps .

“I thought I made a mistake faire mieux”

Jeudi, in a press conference at the TOEC in Toulouse, his debut club, Léon Marchand explained that the French champions were a “obligatory passage” vers son principal goalif de l’année: les Mondiaux au Japon, du 23 au 30 juillet à Fukuoka. « Il ya des temps à faire et il faut when the same être en forme pour les réaliser »avait-il alors résumé.

D’autant que le jeune homme est ambieux: « L’année dernière [en Hongrie], je n’avais pas trop d’expérience au niveau international chez les seniors, j’ai réussi à gagner deux course, c’était super, mais je pense que je peux faire mieux [au Japon]. »

Read also: Article reserved for us Léon Marchand : « J’aimais bien la position du chasseur, me cacher en bout de bassin ! »

En attendant, donc, c’est en Bretagne qu’il faudra s’illustrer. Léon Marchand aura l’occasion de le faire, il est aligné sur les 200 et 400 m quatre nages, les 100 et 200 m papillon, ainsi que le 200 mnage libre. S’il se réjouit d’avance d’être sur le pont tous les jours – « ça va être cool de pouvoir nager contre des nageurs français » –pas sûr que ses rivaux direct partagent are enthusiastic.

the world