Monday, May 27

The fédération d’escalade reinstates Russes et Biéloruses, sous bannière neutral, from 2024

Petit à petit, les unes après les autres, le fédérations sportives internationalesmettent en œuvre the recommendation for the reintegration, sous bannière neutral, des athlètes russian et belorussian formulated by the Comité international olympique (CIO).

Today, the Fédération internationale l’escalade (or IFSC, for International Federation of Sport Climbingin English) to annoncé, mondi 12 juin, qu’elle a « committed to a reintegration process from 2024 » des grimpeurs des deux pays, bans depuis fevrier 2022 en raison de la guerre en Ukraine. Il leur faudra pour cela get au préalable « a neutral license »the methods of delivery and control are not precise.

Entrée au program olympique aux de Tokyo in 2021, the discipline rejoins the dizaine de sports olympiques qui ont suivi la recommandación issued, en mars, par le CIO, au nom de la non-discrimination des sportifs et de la séparation entre sport political and political

Read also: The IOC reiterates its willingness to rejoin Russian and Belarusian athletes, more ne dit rien sur Paris 2024

At this stadium, Russes et Biéloruses remaining toutefois exclus des championnats du monde d’escalade, qui se dérouleront en août à Bern (Switzerland). Ils ne pourront pas non plus participer aux continental qualifications pour les Jeux, prévues cet automne.

The IOC has called for a reinstatement

This decision, after a month of consultations, “It’s not easy to catch on”declared Marco Scolaris, president of the IFSC, reiterating the ” business “ condemnation of the Russian invasion of Ukraine and the soutien de la Fédération internationale d’escalade à la fédération ukrainienne.

“We are equally aware that – de manière tragique -, more than a hundred armed conflicts rage in the world”poursuit-il, expliquant avoir voulu « find a balance between the different positions and establish a system that can be equally equal to my future work » pour d’autres conflicts.

With this reinstatement, Russian and Belarusian grimpeurs can do an encore while waiting for the last tickets for the Jeux, which will award the qualifiers from March to June 2024. All those authorized to participate are reserved for JO de Paris à l’été 2024.

Cette décision relayve du CIO, dont le président, Thomas Bach, a dit, en mars, qu’elle serait «Time bonus» – sans avoir fixé de calendarier. C’est ce qu’il a redit la semane passée lors d’une visite à Paris. Il aussi rappelé, à cette occasion, que son lui objectif di lui restait de réintegrer Russes et Biélorusses sous bannière neutre.

«Pas d’equipe et pas de délegations. The s’agit d’athlètes solo et neutrals can here be intégrés (…). Pas de drapeau russe, pas d’hymne russe, pas de couleurs, ni d’identication ou quoi que ce soit »a delaré M. Bach après avoir été reçu, jeudi 8 juin, par Emmanuel Macron à l’Elysée. « De plus en plus de fédérations internationales applynt désormais ces conditions et cette formulae »s’est-il également felicité, disant « Extremely confident that the spirit of sport » protect him

Our selection of articles on the Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024

Back to all our content on the Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 :

JO : the Cour des Comptes believes that the Paris 2024 budget subtracts even points “strong uncertainties”

the seat award

With 6.8 million billets sold, Tony Estanguet defended the « Jeux ouverts au plus grand nombre »

  • Les enjeux environnementaux

The difficult peers of JO « écolos »

  • The question of the presence of Russian and Belarusian athletes

Plus three quarters of médaillés russes des Jeux de Tokyo sortent du modèle de neutralité du CIO

« Plusieurs centaines de milliers de spectators » en accès gratuit et 35,000 force de l’ordre pour la cérémonie d’ouverture

The immense défi des transports

  • Les enjeux sociétaux that jeux putent en ergue

Accessibility for people with disabilities tarde à se meter en place

La parité femmes-hommes aux Jeux cannot oublier the slow femmes-hommes of sporting practice

In Pessac, sports clubs often offer handicapped people « A practice that does not matter which adherent »

Bouscule, I ” model “ associatif sportif français est en quête d’un nouveau soufflé

  • The Seine-Saint-Denis and the Jeux

Les JO 2024 in Paris, a lointain horizon in popular neighborhoods

A Bobigny, des chantiers proches, mais des emplois lointains pour les jeunes en insert

South Airbnb, i Jeux olympiques font fantasmer les propriétaires parisiens

The JO de Paris 2024 accelerates the transformation of the North-East of Paris

  • Les Jeux, ce n’est pas seulement Paris et la Seine-Saint-Denis

To the faveur des JO de Paris 2024, Grigny veut créer « a local olympic ecosystem »

JO 2024 : la Meuse veut profiter des Jeux pour developer are attractive through sport

Le Monde with AFP